Le restaurant d’après confinement, c’est comment ?

Le restaurant en mode Post-covid 19, c’est comment ? Ici, je partage mon expérience, mon premier diner au restaurant depuis le confinement.

Le plaisir de voir du monde.

Pendant le lockout , on a beaucoup cuisiné à la maison. On a échangé nos recettes, on s’est lancé dans des trucs de fou, le pain maison, la brioche et plein d’autres bonnes choses. On était bien entre nous, en famille. 

Mais il manquait un peu d’air à nos diner, une ouverture aux autres, un moment de convivialité. Maintenant que les restaurants ont rouvert, on peut retrouver nos tables favorites. Sortir, voir du monde, cela fait un bien fou.

Etes-vous retourné au restaurant ?

Si oui quelle adresse avez-vous choisi ? Perso, pour mon premier diner en ville, j’ai choisi Mets et Mots, une de mes adresses préférées à Bordeaux. On y mange une cuisine française de saison dans un décor moderne type industriel. 

En cuisine, le chef, Léo Forget, en salle Romain Grenet son associé, deux anciens de chez Pierre Gagnaire. et avec eux une brigade au top.

Ce qui a changé . Ce qui ne change pas.

En version post covid, Mets et mots, c’est des mesures simples de distanciation comme le port du masque en entrant et en sortant. Ensuite, Le personnel reste masqué mais nous les convives, nous pouvons retirer cette protection dès que nous sommes installés à notre table. le déroulé du repas pour les clients, c’est presque comme avant.

Les changements comme la carte dématérialisée sont à prendre comme des points de modernité. Et j’avoue la distance entre les tables, c’est plutôt une bonne chose pour notre confort. Je n’ai jamais fait partie de ceux qui aiment déjeuner sur les genoux du voisin alors un peu d’espace de confidentialité, c’est très agréable.

Au final, on oublie les restrictions et on passe un super moment autour d’une cuisine raffinée. Jolies assiettes, de la technique, des saveurs subtiles, des associations innatendues, le plaisir du restaurant gastronomique est bien là.

Pour vous donner envie, je reviens sur mon expérience d’hier soir

Dans le menu 10 juin, j’avais choisi :

Tarte sablée de coquillages et herbes marines, crème de chou-fleur. Filet de lieu jaune rôti, pois mange-tout à la menthe, crème de riz noir, bouillon fumé et caviar d’aubergines. 

Mignon de porc Ibérique, purée de pois chiches torréfiés, fenouil braisé et cassolette de printemps. 

Crème prise au safran, mousse de fraise au chocolat blanc, sablé streusel et sirop au miel

Un délice. 

Voilà, vous avez compris, on est bien dans le registre d’une cuisine contemporaine et gastronomique. Je n’ai pas besoin d’en rajouter, c’est quand même mieux qu’à la maison. Alors, si vous pouvez allez au restaurant, n’hésitez pas. Les chefs ont encore besoin de notre soutien. 

Mets et Mots, les infos pratiques :

  • On est au 98 Rue Fondaudège. 
  • Ouvert du mardi au vendredi midi et soir et le lundi midi

Vous voulez les tarifs ?

  • Le midi menu à 23€ ou Entrée + plat 19€
  • Le soir menu en 3 plats est à 34€,

Curry de pois chiches

Le pois chiche en curry, c’est un complément idéal pour une assiette végétarienne. Je le recommande en association avec des céréales, riz, épeautre ou semoule de couscous.

Dans ma recette, en dehors des épices, tous les ingrédients sont locaux à commencer par les pois chiches produit …

Curry de pois chiche du Sud-ouest, les ingrédients :

Dans votre placard, il manque certainement quelques épices de cette recette. Ce n’est pas grave. On peut très bien se passer de cardamome ou de coriandre. Concernant le lait de coco, on est d’accord, c’est normalement un incontournable dans un curry. Mais cela ne colle pas avec mon envie de cuisiner local alors j’ai commencé par utiliser de la crème fraîche, cela donne le côté gourmand d’un curry. Et puis j’ai enlevé ce supplément. Sans lait de coco, sans crème, on est sur quelque chose de très goûteux et beaucoup moins calorique. Et pour les fans de Coco, rien n’empêche de rajouter au moment de servir quelques copeaux de noix de coco séchée.

Naturellement, les pois chiches sont de la région. On en trouve dans les supermarchés au rayon bio. Les miens viennent du Gers.

Curry de pois chiche du Sud-Ouest
250 gr de pois chiches secs
1 boîte de coulis de tomate bio de 500 gr
1 oignon
1 gousse d’ail, 1cm de racine de gingembre
3 gousses de cardamome
1 bâton de cannelle ou 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre
2 clous de girofle ou 1/2 cuillère à café de girofle en poudre
1/2 cuillère à café de graines de cumin ou de poudre
1 cuillère à café de coriandre en poudre ou en grains
1/2 cuillère à café de curcuma moulu
2 cuillères à soupe d’huile neutre
poivre, sel
30 cl de lait de coco ou de crème liquide – facultatif

Curry de Pois chiches, la recette en pas à pas

Pour ce curry, je me suis inspiré de l’excellent livre de Sandra Salmandjee : Cuisine Indienne Végétarienne aux Editions Mango.

  • La veille, rince les pois chiches et mets les à tremper pour les réhydrater. Si tu le fais deux ou trois jours avant, cela permet aux légumes de commencer à se transformer. ils seront plus tendres et plus digestes.
  • Fais cuire les pois dans une casserole d’eau salée pendant 30 minutes.
  • Dans une poêle, verse l’huile et fais dorer l’oignon découpé en fines tranches. Quand il devient translucide, retire le et réserve.
  • Mets à griller les épices sans les brûler. Puis ajoute l’ail et le gingembre hachés au mini-hachoir. fais bien revenir puis remets l’oignon.
  • Ajoute le coulis de tomate, les pois chiches et le sel. Fais cuire à feux doux 15 minutes. Si tu veux, ajoute lait de coco où crème.

Le curry de pois chiches, les accompagnements

Je sers mon curry de pois chiches avec une céréale et parfois d’autre légumes du moment, carottes, courgettes ….

Nos marchés à l’heure du Covid-19

A l’heure du Covid-19, nos marchés se réinventent. Depuis cette semaine, certains ont réouvert en mode drive. Voici mon retour sur le marché du dimanche matin de Mérignac Mondésir.

Les marchés en drive, comment ça marche ?

En cette période de pré-déconfinement, les marchés reviennent sur le principe du drive avec commande et retrait sur place. Pour faire vos courses, il faut déjà :

  • téléchargez la liste des commerçants . On la trouve sur le site de sa mairie en tapant marché Mérignac, marché Bordeaux …
  • http://www.merignac.com/actualites/marche-drive
  • Ensuite, prenez contact directement avec vos producteurs par SMS . Chacun a son mode de fonctionnement : site ou liste de produits disponibles à la vente. Vous envoyez votre panier. La commande sera à retirer le jour du marché. Paiement comme d’habitude par chèque, espèces ou CB.
  • Sur place, le marché est organisé en cercle autour de la place. On entre par un point d’accueil qui dispose de gants et gel hydroalcoolique.
  • On va récupérer sa commande en restant derrière les barrières symbolisées par du ruban de chantier.

Marche de Mondésir, les producteurs sélectionnés par Sophie Juby

Pascale et Alysson Rolland, maraîchers en Charente Maritime.
  • EARL Chaval – Guillaume Chaval, 06 70 28 70 51; éleveur de volailles . Vente de poulets, canards, entiers ou à la découpe. Oeufs …
  • De Pizzol Frédéric, 06 10 72 26 01 – distributeur de fruits et légumes du Lot et Garonne. Très grand choix et prix sympa.
  • Rolland Pascale, Productrice de fruits et légumes en charentes. Légumes de saison en agriculture raisonnée. Mention spéciale pour ses superbes tomates de plein champs à partir de juin. Et toute l’année pommes de terre, carottes, salades, oignons, ail … en ce moment radis, asperges, fraises, concombre. Pascale sera aussi présente sur le marché de Caudéran du mercredi à la Piscine Sthéhélin.
  • Daniel Philippe, 06 09 89 45 96 – producteur de fraises
  • Recappe Jean-Claude 06 87 42 43 80 – producteur d’asperges blanches. Petite exploitation de 1,5 hectares en blayais.

Le marché en mode drive, 5 bonnes raisons d’y acheter.

Le marché, c’est :

  • un lieu de vie indispensable à la ville. un point de rencontre en ruraux et citadins
  • un espace de vente pour les producteurs locaux, le débouché naturel de l’agriculture familiale.
  • l’endroit idéal pour acheter des produits de saison.
  • un lieu d’expérimentation pour les start-up de l’alimentaire, petites conserveries…
  • un modèle économique vertueux où le consommateur paie un prix modéré pour un produit d’une extrême fraîcheur et où le producteur peut espérer un juste prix.

Alors, à vos paniers, demain pensez à retourner au marché de votre quartier. Le marché en mode Covid-19, c’est possible.

Buddha Bowl à la truite d’Aquitaine

Dans cette recette de Buddha Bowl, j’associe Japon et Aquitaine. Je pars d’un riz japonais cuisiné façon sushi et je lui associe un pavé de truite d’Aquitaine. Le poisson frais est mis à mariner dans une sauce soja -gingembre.

Cette recette hyper facile s’adresse à tous les fans du Japon en manque de voyage et de bon restaurant.

Buddha Bowl à la truite, les ingrédients pour 4 personnes

Dans la liste ci-après, je vous donne les ingrédients originels et aussi des idées pour pallier aux manquants. Les puristes n’utilisent que des ingrédients Japonais. De mon côté, je préfère adapter une recette exotique avec les produits de mon placard. Je ne vous recommande pas d’acheter des choses qui une fois entamé ne vous resservirait pas. Je pense notamment au saké, ou au vinaigre de riz. Le vinaigre de cidre, un super aliment, fait très bien le job.

Et en période Covid, on innove. Par exemple, faute de ciboulette, j’ai utilisé les tiges d’un oignon qui commençait à pousser.

Par contre, je ne transige pas sur le poisson . Pitié pas de saumon. C’est plein de mauvaiseté. A défaut de truite, choisissez une espèce locale . La daurade est parfaite.

Riz à sushiTruite marinée
300 gr de riz japonais ou riz rond500 gr de pavé de truite
400 ml d’eau1 cm de racine de gingembre
65 ml de vinaigre de riz ou de cidre1 gousse d’ail
1/2 cuir à café de sel1 cuillère à café de sucre
50 ml de saké ou le mélange 30 ml de vinaigre de cidre + 20ml d’eau
2 cuillères à café d’algue en morceaux2 cuil à café de sauce soja japonaise
1 concombreQuelques brins de ciboulette
2 cuillère à café de grains de sésame, à défaut de tournesol
Buddha Bowl à la truite d’Aquitaine, les ingrédients

Le riz à sushi aux Algues

Pour cuisiner le riz, j’ai suivi une recette tiré de Suhis & compagnie aux Editions Marabout

Voici le pas simplifié

  • Comment par laver le riz à l’eau froide. Change l’eau quatre fois. Puis laisse le riz tremper 1/2 heure.
  • Dans une casserole, mets le riz et les 40 ml d’eau. Porte à ébullition puis fais cuire 10 minutes à feu doux. Laisse reposer 10 minutes
  • Pendant le repos prépare l’assaisonnement avec le vinaigre, le sucre et le sel.
  • Verse le riz dans un grand plat plat. Arrose avec l’assaisonnement et remue délicatement avec une large cuillère en bois ( une cuillère à riz, c’est mieux). Il faut mélanger sans écraser le riz. L’idée, c’est de refroidir le riz.
  • Ajoute les algues et remue encore.
  • Réserve le riz sans le mettre au frigo, il deviendrait tout dur. Il se consomme dans la journée. Ne pas faire d’avance.
Riz à sushi aux algues de Bretagne

La truite marinée au gingembre

  • lave tes filets de poisson, enlève la peau et les arrêtes. Découpe en morceaux, cubes ou lamelles. Réserve
  • Dans un mini mixeur, hache le gingembre et l’ail.
  • Dans un grand bol, mélange le Gingembre et l’ail haché, le sucre, la sauce soja, le saké ( à défaut du vinaigre de cidre) et quelques brins de ciboulettes. Ajoute le poisson. Remue. Couvre et mets au frais 30 minutes.
  • Dans un poêle, mets à griller à sec les graines de sésame ( à défaut graines de tournesol ou cacahuètes)

Le buddha bowl Asie-Aquitaine-Bretagne

Buddha Bowl à la truite d’Aquitaine

Mon buddha bowl à la truite d’Aquitaine, c’est hyper facile. Au moment de servir, tu répartis tes préparations dans 4 bols.

Cela donne pour chacun :

Riz à sushi aux Algues + Truite marinée + 1/4 de concombre tranché

Risotto aux asperges vertes, une recette simple.

Une recette toute simple de risotto aux asperges vertes, par Sophie Juby . C’est gourmand, croquant et facile. 15 à 20 minutes pas plus. Enjoy.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 500 gr d’asperges vertes du marché. 
  • 250 gr de champignons de Paris
  • Risotto 
    300 gr de riz, celui que j’ai sous la main.
    40 grammes de beurre (Bretagne, mon pays)
    10 cl de crème fraîche liquide ou du mascarpone
    3 cuillères à soupe de Parmesan rapé
    Sel, poivre
Pour plus de gourmandise, on augmente la quantité de crème et de fromage

Je mets à cuire mon riz à l’eau en 10 minutes, sans surveillance. Je me consacre aux légumes.

Cuisson des légumes :

Les champignons : je les lave, les hache et je les fais revenir doucement au beurre. 10 minutes. (souvent je fais cela le dimanche après le marché et je conserve un bol plein pour ma cuisine de la semaine)

Les asperges : Je coupe et j’épluche la base. Je les mets à cuire 3 minutes dans de l’eau salée. J’ajoute les têtes. Je poursuis la cuisson 2 minutes. J’égoutte dans de l’eau glacée pour garder la couleur verte.

J’assemble

Dans une poêle, je mets à fondre 20 grammes de beurre. Je fais revenir les asperges. J’ajoute le riz, les champignons, du poivre. Je remue. 

Ensuite, au choix 20 grammes de beurre, 20 Cl de crème ou 2 cuillères à soupe de mascarpone.

Et deux poignées de parmesan.

Et c’est tout, vraiment toute simple cette recette de risotto avec asperges vertes de Sophie Juby .

Variante : on peut corser avec des olives noires hachées et aussi faire revenir de l’oignon avec les champignons. En mode carnivore, ajoutez du jambon cru ou des petits lardons de la ferme.

Les restaurateurs Bordelais innovent pour sauver leur peau

Face à la pandémie du COVID 19, certains restaurants tentent de relancer leur activité. Le 11 mai, pas de réouverture pour les bars et les restaurants.

Un café en terrasse, le rêve. Mais c’est pas pour demain. C’est certainement une bonne mesure pour notre santé. C’est une catastrophe économique à venir pour le monde de la restauration.

Voici en partage quelques bonnes adresses qui proposent un menu à emporter en semaine

Mise à jour le 12/05/2020

La France est entré en déconfinement hier. Côté restaurants, rien de nouveau malheureusement, les chefs attendent toujours une autorisation d’ouverture . Pour sauver leur peau, ils sont de plus en plus nombreux à proposer leur carte à emporter.

Hier après deux mois de cuisine maison, de produits locaux et de recettes bien-être, j’ai eu envie d’une bonne pizza napolitaine . J’ai commandé à la Trattoria da Bartolo à Saint Augustin.

C’est le patron Bartoloméo qui gère les commandes. Derrière son masque, il continue à accueillir le client avec toute la chaleur du sud. Pourtant sa situation, comme celle de ses confrères, est délicate. Avec 45 personnes en chômage partiel, ce dynamique entrepreneur a quelques soucis. Il devient urgent de rouvrir même en mode dégradé.

En attendant, La Trattoria da Bartolo s’emporte et c’est un vrai bonheur. Voici quelques photos de notre pizza party.

Les menus à emporter chez nos chefs Bordelais

Le fonctionnement est souvent très simple. On passe commande la veille, on vient chercher dans un créneau donné.

  • le Cent 33 – 25€/pers – à commander sur le site http://www.cent33.com et à venir chercher 133 rue du Jardin Public
  • Atelier des Faures assiette à 14€ /pers et menu complet 24€ – à commander par mail atelierdesfaures@gmail.com ou par SMS au http://0986424545 . Retrait 48 rue des Fautes – quartier Saint Michel
  • Tentazioni – Environ 25€ mais plat seul 12 à 15€ – à commander sur le site : https://www.tentazioni-bordeaux.fr/-menus-a-emporter.php – à venir chercher 59 rue du Palais Gallien
  • Julien Cruège – 19€ /pers – à commander par SMS au 06 86 41 80 98 et à rechercher 245 rue de Turenne – proche des Boulevards- Cauderan –
  • Le Pavillon des Boulevards 25€ /pers à commander la veille par SMS au 06 01 13 51 13 et à rechercher 120 rue Croix de Seguey – proche de la barrière le midi.

Uniquement le Week-end

La cuisine du monde à emporter

Le Mampuku pour voyager mais uniquement le week-end. C’est une des adresses favorites des foodies. Un mélange Asie-Méditerranée qui déchire. en mode confinement, c’est un menu à 21€ à venir chercher 9 rue Ausone à Bordeaux

à commander sur le site : https://www.mampuku.fr

Les bistro bordelais à emporter

  • La Tupina. 6 rue Porte de la Monnaie
  • Pendant le confinement, il est possible de commander à La Tupina par téléphone des côtes de bœuf, magrets de canard, poulets rôti, frites cuites dans la graisse d’oie.. Pour passer commande, il suffit de réserver par téléphone au 05.56.91.56.37 ou SMS au 06.70.77.13.47

L’expérience du Cent 33

  • Dès le début du confinement le restaurant se met en mode à emporter. Emilie et Fabien Beaufour imaginent une action solidaire. Avec un marché financé d’abord sur fonds propres puis avec le soutien de fournisseurs ( Métro – artisans boulanger du quartier) le chef réalise des repas qui sont distribués gratuitement aux soignants sur réservation. Après 15 jours d’engagement, le Cent 33 passe le relais à d’autres structures et commence le drive pour ses clients.
  • le fonctionnement aujourd’hui: un menu unique valable la semaine . Le client réserve sur le site du restaurant http://www.cent33.com . On renseigne le nombre de couvert et l’heure de collecte soit le midi, soit entre 18 h et 20 h.
  • Est-ce suffisant pour faire vivre un restaurant ? Non clairement non. Contactée par téléphone, Emilie Beaufour me le confirme. Le Click and Collect permet seulement de payer une partie des charges fixes, de survivre et de garder l’affaire en ordre de marche. Cela ne paie ni le loyer, ni les emprunts.

Et demain ? Quel visage pour le restaurant de l’après Covid

Difficile de faire des prévisions sur l’avenir. Ce qui est certain, c’est que le travail en restaurant ne sera plus comme avant. De nouvelles règles d’hygiène s’imposeront. Port du masque, de gants et distanciation sociale sont les sujets à travailler.

En attendant le restaurant de demain, il faut que celui d’aujourd’hui vive. Alors si vous le pouvez, soutenez par vos achats vos adresses de quartier.

Le click and collect, c’est la réponse d’aujourd’hui pour la restauration traditionnelle.

Liste des restaurants qui s’emportent

Depuis la publication de cet article, vous êtes nombreux à me signaler vos adresses favorites qui ouvrent leur drive. Je sais que vous aimeriez me voir travailler le sujet plus en profondeur. J’aurais adoré citer toutes les adresses mais je manque de temps pour traiter le sujet.

Comme certains le savent, je suis en plein crowdfunding pour mon roman. Et pour dire vrai, blogger bénévolement est un luxe que je ne peux me permettre en ce moment.

Si vous souhaitez que je continue à publier un contenu de qualité, sans publicité, n’hésitez à participer au financement de mon livre. A un moment, il faut bien sortir de la gratuité.

Et si vous ne lisez pas, il y a l’option du Don à la Maison Rose. Pour 15€ , vous offrez un livre à ce lieu de vie formidable où des femmes touchés par le cancer trouvent informations et soutiens.

Allez je termine voici le lien pour participer pour ceux qui le souhaitent:

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/trop-tard-pour-avouer-le-soft-polar-de-sophie-juby/tabs/description

Mousse Chocolat-Noisette

La mousse Chocolat noisette, c’est notre secret. Chez les Juby, la recette se transmet de génération en génération sans sortir du cercle familial. Fidèle à la tradition, je tenais le trésor caché mais là tout change. J’ai envie de partager le meilleur. Alors c’est parti. Naturellement, j’ai adapté l’idée originelle au goût actuel. Moins de sucre, moins de beurre, la mousse chocolat a gagné en légèreté sans rien perdre en gourmandise.

recette mousse au chocolat – Sophie Juby – Oups il manque les oeufs sur la photo !

Mousse coco-noisette selon Sophie Juby

Voici la liste des ingrédients pour 8 personnes.

Côté temps de préparation, je dirai 20 à 30 minutes.

Ingrédients pour 8 personnes
200 gr de chocolat noir
100 gr de boudoirs – biscuits à la cuillère
125 gr de beurre doux
125 gr de sucre en poudre
100 gr de noisettes en poudre
4 oeufs
3 dl de lait

Mousse Chocolat la recette pas à pas

  • Réduis les biscuits en miette – J’utilise mon robot cuisine ( l’accessoire carotte râpée est parfait pour faire une sorte de poudre)
  • fais fondre le chocolat cassé en morceau à feu très doux
  • Hors du feu, incorpore les jaunes un à un en remuant vivement
  • Ajoute le lait, le sucre et remets sur le feu. Fais épaissir la crème sans bouillir au moins 5 minutes
  • Laisse tiédir puis incorpore le beurre coupé en morceau. Quand le mélange est homogène, ajoute les noisettes et les biscuits réduits en miettes.
  • Laisse refroidir complètement
  • Bats les blanc en neige et ajoute à la préparation. Mélange bien.
  • La mousse est prête. Tu peux transvaser dans un grand saladier pour une version très gourmande à partager. Je préfère l’option de la verrine individuelle.
  • laisse prendre 12h au refregirateur ou passe au congélateur si tu manques de temps.
  • Cette mousse se conserve très bien au congélateur – elle peut donc se préparer d’avance. C’est cool.

Voilà, la mousse chocolat- noisette, c’est hyper facile et très gourmand. Avec cette recette, tu vas faire plaisir.

Idées menus pour le déjeuner de Pâques

Pâques 2020 reste à inventer. Quel menu pour ce jour de fête totalement inhabituel ?

Cette période est particulièrement difficile. Les finances sont ou seront bientôt au plus bas. Il ne s’agit pas ici de faire l’apologie d’une table Garguantuesque. C’est surtout l’idée de faire plaisir, de conforter sa petite tribu. Chacun peut adapter les recettes avec ses moyens. Plus de légumes, moins de viande et les produits de luxe comme les asperges en petite touche.

Petite astuce pour un effet waouh : on soigne sa déco. Ressortez les jolies nappes, faites de mini bouquets avec les fleurs du jardin: quelques tiges de géranium, des branches chargés de petites feuilles printanières. Vous ajoutez des sujets en chocolat et votre table sera réussie.

Côté food, en Aquitaine nous avons la chance d’être une grande région de production agricole. Alors on va se faire plaisir avec un marché de produits frais.

L’asperge verte, la star de nos tables de Pâques

Pâques 2020, version végétarienne

  • Pour accompagner l’apéro : Butternut au tahini, la recette de ma copine Eva : http://evaettorocoro.com/butternut-au-tahini/. Cette recette, c’est juste une tuerie. Cuit au four, le butternut est un peu doré, cela donne un goût de grillé incroyable. La préparation fait penser à du houmous, c’est hyper bon.
  • Entrée : salade de légumes nouveaux et pois chiches
  • Pour suivre : cake tomates séchées et chèvre.
  • Dessert : mousse choco-noisette ou tarte aux fraises

Pour la salade de légumes nouveaux, on a le choix pour les salades : laitue, batavia… On trouve déjà des concombres, des fèves et même des tomates d’Aquitaine. Je vous mets à suivre une recette issue du blog. Pour ceux qui n’ont pas de pois chiches, on peut remplacer par une autre céréale: quinoa, épeautre et tout simplement un peu de riz blanc.

Autre idée végétarienne : le risotto aux asperges vertes.

La recette de la mousse Choco-noisette, je vous la donne très vite.

Pâques 2020 en mode Sud-Ouest

  • salade de légumes nouveaux
  • magret grillé, pommes de terre nouvelles et fruits secs
  • tarte aux fraises d’Aquitaine

Tarte aux fraises facile

La tarte aux fraises, mon dessert préféré avec la mousse au chocolat. Pourtant, je n’en fais pas souvent. Je n’aime pas mettre les mains dans la pâte. Et l’acheter toute prête, ah non, 🤮🤮🤮 ! La majorité des préparations industrielles n’ont même pas un gramme de beurre dans leur composition. c’est une insulte à mes ancêtres bretons.

En cette période de confinement, pâtisser, c’est une belle occasion de faire un atelier en famille, d’inclure les enfants et de faire plaisir à tout le monde. Alors, on se lance, voici une recette toute simple pour une tarte aux fraises trop miam. 😋

Tarte aux fraises sur base de sablé breton :

le tempo : Préparation 10 minutes – repos 2H- cuisson 15 minutes.

Mon conseil : faire la pâte la veille ou même 2 jours avant.

le sablé breton – 4pers – la garniture
80 gr de beurreCrème fraîche liquide
80 gr de sucre en poudre250 gr de fraise
110 gr de farine
1 poignée d’amandes effilées
ou 40 gr de poudre d’amandes

Le sablé breton selon Sophie Juby

Pour le sablé, je n’ai pas consulté de recette, j’ai fait d’instinct mais par contre, je l’ai testé plusieurs fois. C’est hyper bon. Attention je donne des quantités pour 4 pers et un petit moule. J’utilise un rectangle (36 *12) . Pour un plus grand format, je conseille de faire deux pâtes.

  • Fais fondre le beurre au micro -onde dans un saladier.
  • ajoute le sucre et fouette le mélange. Cela a la consistance d’une crème
  • ajoute la farine et remue avec une spatule. Tu formes une boule et tu mets au frais au moins 2H ( pour laisser le gluten se transformer)
  • Tu sors ta pâte et tu attends qu’elle ramollisse ( environ 1/2h). Tu ajoutes les amandes. Puis tu essaies de la rouler. C’est assez difficile car elle casse . Au besoin, tu fais deux galettes avec les mains.
  • Tu garni ton moule et avec les doigts tu donnes une bonne forme. Ensuite pour niveler tu prends un verre et tu roules.
  • Tu mets à four chaud pendant 15 minutes – temps approximatif. Il faut surveiller – on regarde la couleur.
  • Tu laisses refroidir.

Tarte aux fraises d’Aquitaine

  • monte la crème en chantilly. Etale sur ta pâte
  • coupe les fraises et dépose sur le biscuit.
La version Famille selon ma copine Flo.

La variante : tarte aux pommes.

le sablé breton + des pommes caramélisés, c’est juste une tuerie.

Une idée pour ceux qui n’ont pas de fraises.

Alors cela vous tente ?

Vraiment, je vous conseille d’essayer. La tarte aux fraises selon Sophie Juby, c’est simple et gourmand.

Et la base sablé breton, elle fonctionne avec tous les fruits frais et même un crémeux citron. On en reparle ?

Chou-fleur entier rôti au four aux parfums de coriandre

Le chou-fleur entier rôti est souvent à la carte des restaurants anglo-saxons. J’ai trouvé une recette sur un site Australien, celui du magazine Taste. Je l’ai arrangé à ma façon. J’ai surtout raccourci le temps de réalisation par une pré-cuisson à l’eau. Cette proposition est pour les fan de coriandre. On l’utilise sous trois formes : herbes fraîches, graines entières et moulue.

Je suis partie de mon marché bio (c’était début mars). Le maraîcher terminait sa saison de choux-fleurs. Les petits formats aussi beaux que bons m’ont donné l’envie de les travailler entier.

Les choux-fleurs du marché bio, trop choux

Chou-fleur rôti aux épices

Ingrédients pour 4 personnes
4 mini choux-fleurs ou 2 à partager
1 cuillère à café de coriandre moulue
1 cuillère à café de graines de coriandre entières
1 cuillère à café de cumin
1 cuillère à café de cinq épices
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
sel, poivre
  • Retirer les grosses feuilles des choux. Tailler la base pour qu’ils puissent tenir debout. Laver les légumes.
  • Pour accélérer la cuisson au four. faire pré-cuire dix minutes dans de l’eau bouillante. Egoutter
  • Mettre les choux dans un plat allant au four. Arroser d’huile d’olive
  • Recouvrir des épices en mélange
  • passer au four chaud 180° – 20 minutes –
Choux-fleurs précuits 10 minutes à l’eau puis rôtis 20minutes au four à 180°

Rem : le temps de cuisson dépend de la taille des choux. Si ils sont gros, compter 30-40 minutes. En fin de cuisson, un couteau fin s’enfonce dans le légume. En cas de doute, on sort le plat du four et on coupe un morceau pour tester. Si on précuit pas à l’eau, il faut compter une heure au four.

Pesto coriandre et pistache pour accompagner

La recette propose de déguster le chou-fleur avec un pesto à la pistache. J’avoue c’est hyper bon. Je vous donne leur recette mais pas de panique, si vous n’avez pas les ingrédients, un pesto d’herbes fraîches sera parfait. Et ne vous prenez pas la tête avec les pignons de pain, c’est vraiment trop cher. On peut faire un pesto avec des noisettes ou des noix de cajou, c’est hyper bon aussi.

Je reviens au pesto pistaches, il vous faut :

  • 55 gr de pistaches
  • 6 tiges de coriandre fraîche
  • 4 tiges de menthe
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.

Pour le pesto, pas besoin de guide. On mixe les herbes et l’ail dans un petit mixeur. On ajoute ensuite le citron et l’huile en dernier. EASY.

Houmous maison pour le dressage et pour le gout

On peut servir le chou-fleur juste accompagné du Pesto. Le must, c’est de lui associer un houmous maison. ( à défaut, celui du traiteur du coin) . Pour dresser, on étale d’abord le houmous avec une cuillère comme base. On pose un chou par assiette (pour les minis), on ajoute le pesto, quelques pois chiches cuits, et des pistaches concassées.

Chou-fleur rôti servi sur un Houmous maison & pesto à la pistache

Vous l’avez compris, cette recette de chou-fleur rôti au four se décompose en trois partie. On a la préparation du chou et ensuite celles des accompagnements. Au final, cela prends un peu de temps mais c’est toute la complexité de la vraie et bonne cuisine végétarienne.

Pour ne pas passer Trois heures en cuisine, je vous suggère de faire le plat en plusieurs jours. Le premier le houmous, que vous pouvez congeler. Et le lendemain le chou et le pesto. Un genre de Batch cooking simplifié.