Le Meilleur de Bordeaux dans le Blog Papilles et Pupilles.

Anne de Papilles et Pupilles est Bordelaise. Quand elle ne court pas le monde à la découverte de traditions culinaires et de produits exotiques, elle profite de sa ville . Je suis ravie d’avoir échangé avec elle sur nos adresses fétiches. Je lui ai fait découvrir de nouveaux spots. Elle a aimé le Meilleur de Bordeaux et j’en suis très fière.

Le Meilleur de Bordeaux dans le Webzine Mon Bonheur Gourmand

Gaëlle, gastronome trentenaire, passionnée de cuisine et formatrice en marketing culinaire a aimé le Meilleur de Bordeaux, 100 restaurants.

Elle en parle si bien que je partage son article et vous laisse découvrir mon guide au travers du regard averti d’une amoureuse de la Food.

Merci Gaëlle

https://monbonheurgourmand.com/2019/06/le-meilleur-de-bordeaux-la-route-des-saveurs-de-sophie-juby/
Le Meilleur de Bordeaux dans le blog mon bonheur gourmand

On parle de Sophie Juby sur France Bleu Gironde.

Mardi 14 mai , Le Grand Miam sur France Bleu Gironde

Entre le rap des courgettes et les astuces cuisine de Chez Jésus. Rodolphe Martinez évoque mon article sur la fête des mères. Il reprend mes dix propositions de restaurants. http://bordeaux-cuisine-and-co.org/dix-bons-restaurants-pour-la-fete-des-meres-par-sophie-juby/

Le 26 mai, c’est une journée famille, une journée de retrouvailles à vivre en tribu.
Votre maman est adorable, incroyable et unique, emmenez-la au restaurant. Voici 10 propositions de restaurants du classique gastronomique à la terrasse au bord de l’eau au Cap Ferret. Et pour Bordeaux, une formule décontractée qui plaît à tous : le Brunch.

Sophie Juby, Cap Ferret
Ci après le lien pour le Podcast de l’émission de France Bleu Gironde

https://www.francebleu.fr/emissions/le-grand-miam-de-france-bleu-gironde/gironde/les-premieres-courgettes-avec-veronique-descours

Sud-Ouest le Mag, mars 2019

Blog ou livre ?

Peu importe le support, le plaisir d’écrire est le même. L’envie de partager ses passions, de rencontrer un public ne change pas. La différence, c’est l’objet livre. Sa matérialité donne du corps au sujet. Il s’incarne, il prend vie. J’ imagine mon guide accompagner mes lecteurs dans leur quotidien, posé sur la table du salon ou fidèle compagnon au fond d’un sac à main. C’est une vraie belle fierté.