Chronique de novembre: #lacrèmedespâtissières

Vous allez bien ? 

Deuxième semaine de confinement, Et toujours le sourire ?

De mon côté, j’ai réouvert l’atelier pâtisserie. Cela tombe bien, on approche de Noël, on peut commencer à  penser dessert de Fête. Pour chercher l’inspiration, je vous recommande le livre de Louise Frénéhard et Pacaline Camblong  #lacrèmedespâtissières

la crème des pâtissières, couverture du livre paru aux Editions Sud Ouest

Alors Louise et Pascaline c’est un binôme de choc, deux pro de la pâtisserie qui proposent des ateliers sucrés. On les connait bien à France Bleu Gironde puisqu’elles viennent régulièrement dans l’émission.  #la crème des pâtissières, c’est leur premier livre. Moi, je l’ai adoré.

En premier, c’est un bel ouvrage illustré par Sandra Hygonnenc, une photographe hyper talentueuse. 

Ensuite les recettes donnent terriblement envie

Avec leur le côté créatif et visuel, elles sont faites pour les réseaux. Elles feront le bonheur des instagrameuses. Certaines sont de véritables constructions en 3D, des gâteaux à l’architecture nouvelle et audacieuse.  Je pense à la dune d’Arcachoux, aux sapins chocs, au Mac’Honey et au Rive droite dont les noms font déjà sourire. 

Enfin, j’ai aimé la simplicité des créations.   

Les 20 propositions du livre sont réalisables par tous. Pascaline et Louise utilisent des ingrédients classiques et des bases connues comme la pâte sucrée, la crème montée. 

Il y a quelques difficultés, souvent dans le montage. Les pro feront des copié collé de l’original, les autres seront dans le goût et moins dans le visuel. Mais ce n’est pas grave, on peut se faire plaisir quelque soit son niveau.

Tenez par exemple, moi qui ne suis pas experte en pâtisserie, je me suis lancée dans le #rivedroite. Dimanche j’ai craqué pour ce clin d’œil à Bordeaux et au pont de Pierre. Il s’agit d’un gâteau tout choco composé de quatre appareils. Pour aller vite, c’est un Brownie chocolat enfermé dans deux arches de pâte sucré surmonté de deux topping gourmand : un crémeux chocolat et une chantilly cacao. 

Rien de très compliqué. On a le patron pour tailler la pâte sucrée en joli pont. En prenant tranquillement son temps, on arrive à un résultat sympa et délicieux.

Alors, je reviens à l’idée de Noël, c’est le moment de penser pâtisserie.

#lacrèmedespâtissière donnera du peps à vos tables de fête.

#lacrèmedespâtissières

PV Public 15 €   

 Editions Sud Ouest

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire