Dix bons restaurants pour la Fête des Mères par Sophie Juby

La Fête des Mères, c’est une journée à collectionner les souvenirs doudou, les premiers dessins, les poèmes récités d’une voix hésitante et les cadeaux inutiles. Si les enfants ont grandi, cela reste une journée câlins en famille, un moment de retrouvailles à ne pas manquer. Ne passons pas à côtés des plaisirs simples, le dernier dimanche de mai, on retrouve sa tribu. On emmène maman au restaurant. Puisque nous sommes en mai, on peut espérer du soleil. On va combiner balade et déjeuner festif. Pour vous aider à organiser cette journée, j’ai quelques suggestions à vous faire. Je partage ici une sélection d’adresses toutes testées et validées. 

Saint Emilion, Histoire, gastronomie et paysages de charme

A moins de cinquante kilomètres de Bordeaux, c’est la destination trans-générationnelle idéale. On peut imaginer une déambulation dans les rues pavées de la cité médiévale le matin, la visite d’une cave, une belle table au déjeuner et une balade dans les vignes l’après-midi. J’aime beaucoup la boucle qui part de Montagne Saint Emilion, se perd dans les vignes et revient par les Moulins de Calon. (je vous la posterai à l’occasion). 

Pour déjeuner : 

L’Auberge Saint Jean à Saint Jean de Blaignac – 05 57 74 95 50

(10 mn de Saint Emilion) pour le plaisir de la vue sur la Dordogne et ses berges arborées et la cuisine créative de Thomas l’Hérisson. Je le suis depuis plusieurs années et chaque visite me donne l’envie de revenir. Le 26 mai, vous aurez le choix entre trois menus, Galets 60€, Eaux et Berges 72€ et pour les très gourmands : Au fil de … 88 € . + d’infos : http://bordeaux-cuisine-and-co.org/restaurant-lauberge-saint-jean-a-saint-emilion-le-dejeuner-en-automne/

La table de Catusseau, 86 rue de Catusseau, Pomerol – 05 57 84 40 40

Entre Libourne et Saint Emilion, une adresse gastronomique au cœur des vignobles les plus prestigieux.Je n’ai pas eu le plaisir d’y aller mais j’ai beaucoup de retours positifs sur cette table. Et j’aimais la cuisine du chef Kendji Wongsodikromo quand il était sur Bordeaux. 

  • Menu Fête des mères : 55€
  • Entrée :
    • Truite D’Ispeguy demi-sel, pointes d’asperges blanches, aigrelette d’oursin, tuile au quinoa, ou
      Foie gras mi-cuit comme une compression à l’artichaut, magret séché et pomme
  • Plat :
    • Blanc de lotte beurré de paillettes d’algues et spiruline, févettes, petit pois et pois gourmands churros au chorizo, ou
    • Demi-pigeonneau de Brannens aux graines et fruits secs, palet de pomme de terre et maïs, jus de carcasse chai marsala
  • Dessert :
    • Framboise au crémeux Açai, sablé aux flocons d’avoine, sorbet framboise citronnelle, ou
    • Velours chocolat dulcey, banane-passion, glace à la fêve de tonka
https://www.latabledecatusseau.fr

Le Médoc, Vins, gastronomie et plage

On commence le matin par sillonner le Médoc sur la fameuse D2, la route des vins qui passe au pied des icones du Bordelais. Pour ne fâcher personne, on finit la journée tout au Nord. Visite de la station balnéaire de Soulac, plage et sauts dans les vagues pour les plus petits. Mon adresse dans le Médoc :

La maison du Douanier, 1 route de By à Saint Christoly – Médoc – 05 56 41 35 25

pour sa superbe vue sur la Garonne et la cuisine de Jean-Luc Beaufils. Les infos : http://bordeaux-cuisine-and-co.org/la-maison-du-douanier-un-spot-sur-la-garonne-juste-pour-chiller-en-terrasse/

Le Bassin d’Arcachon 

En Aquitaine, la mer n’est jamais vraiment loin. Elle nous attire et nous aimante comme le bassin, notre petit paradis. Toujours aussi fan du Cap Ferret et de son ambiance presque nature, je vous recommande trois spots assez différents. 

La Pleine Mer à Piraillan, 124 route du Cap Ferret – 05 56 60 54 55

Un bon plan à combiner avec le village ostréicole de Piraillan, un des plus authentiques de la presqu’île. Menu 28€. A la carte : Anguille, seiche et dorade du bassin. 

Chai Bertrand – 60 quartier Maritime, Cap Ferret – 06 63 91 84 88

Une cabane à huîtres au Cap Ferret. A côté de l’école de voile et au cœur du village ostréicole. Bertrand, c’est un vrai ostréiculteur artisan. Il ne vend que les huîtres de sa production, nées et élevées au bassin. Demandez-lui les Arguin, celles qui viennent des parcs de pleine mer. Croquantes et salées, elles ont le goût de nos vacances. Un bonheur iodé. 

Le menu, c’est très simple. Sur le DPM – Domaine Public Martime, les ostréiculteurs sont autorisés à vendre huîtres, crevettes, bulots + 1 pâté et 1 type de vin. Pour exemple, voici quelques prix :

  • 13€ la douzaine d’huîtres –
  • 7,5 € les crevettes
  • 2,5 € le le verre de vin blanc
Chez Hortense, 26 avenue du Sémaphore, Lège-Cap-Ferret

Hortense, c’est la table incontournable du Cap Ferret, une affaire de famille et de food. On y mange du poisson grillé et des moules en sauce. On y va pour l’ambiance cabane, pour croiser des people et pour l’incroyable vue sur la Dune du Pilat.

Pas de menu chez Hortense, on choisit dans la courte carte.

  • 12 Huîtres N°3: 22 €
  • frites 6 €. Ici elles sont maison mais toujours en supplément
  • les moules, la spécialité du restaurant 19 €
  • Turbot ou bar sauvage 39 €. Cher mais le poisson sauvage est rare. Peu de restaurants en servent sur le bassin.

+ d’infos sur chez Hortense :

https://lecapferretdesophiejuby.wordpress.com/2015/09/16/chez-hortense-la-table-iconique-du-cap-ferret/

Bernadette, notre icône. La vraie et unique star du Cap Ferret
Et pour ceux qui restent à Bordeaux,

je propose une brasserie de chef et deux Brunchs choisis dans mon guide le Meilleur de Bordeaux. Parce qu’en 2019, on aime manger sans manières. Le Brunch, c’est le déjeuner vacances. J’ai un faible pour les buffets. Aucune règle, aucun code. Salé ou sucré.  Le choix, la liberté. 

Le Quatrième Mur, 2 place de la Comédie – 05 56 02 49 70

Une adresse gastronomique dans un cadre d’exception. Pour les ors du Grand Théâtre, l’ambiance Bistro chic et le plaisir de déjeuner chez le chef le plus populaire de France. 

Dessert de la Fête des Mères, le Quatrième Mur à bordeaux
Chez Koeben, 17 rue du Palais Galien – 09 87 16 17 76

Pour vivre une expérience culinaire inédite, un voyage immobile en terre Scandinave. Superbe décor, somptueux buffet et extrême gentillesse des hôtes. http://bordeaux-cuisine-and-co.org/koeben-le-meilleur-brunch-de-bordeaux-2/ . Le Brunch est à 33€ avec une surprise pour les mamans.

Le Mama Shelter, 19 rue Poquelin Molière – 05 57 30 45 36

Le restaurant idéal pour réunir une tribu. Ambiance décontractée, buffet à volonté dans un décor pop-rock, j’adore. Brunch 39€

Pour ceux qui ne connaissent pas le Mama, c’est un hôtel conçu par Serge Trigano et Philippe Starck. Il est installé dans l’ancienne Tour du gaz, un monument des années 1930. Le génial designer a travaillé dans les moindres détails pour créer un lieu unique, une enclave arty, ludique et décalée. On retrouve au restaurant les accessoires signatures des Mama. Un baby foot invite à lâcher prise. L’iconique rangée de bouées de plage habille le bar.  Au rez de chaussée, l’espace se divise entre la salle à manger et le bar monumental. Le dimanche, le buffet à volonté y est installé, face à la cuisine ouverte. Le Brunch combine tous les ingrédients du petit déjeuner avec des plats salés servis en cocotte et un assortiment de desserts. La formule fait le bonheur des ados et des gourmands.

Pour la Fête des Mères le Mama Shelter offre à toutes les mama+kids une coupe de champagne et une rose. Cool.

Voilà, Si je résume pour la Fête des Mères, je vous propose une journée histoire et gastronomie à Saint Emilion, un combo bonne table et plage dans le Médoc, une journée les pieds dans l’eau au Cap Ferret. Enfin, si vous préférez Bordeaux, c’est brasserie chic ou brunch décontracté. Dernier conseil, pensez à réserver. Vous êtes nombreux à avoir une maman incroyable, adorable et unique. 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Ping :Sophie Juby, France Bleu Gironde | Bordeaux Cuisine and Co

Laisser un commentaire