Le canal de Garonne en vélo

Si vous cherchez une idée de sortie pour un dimanche en famille, j’ai testé pour vous la balade le long du Canal latéral à la Garonne et j’ai adoré.

Le point de départ se situe à 54 km de Bordeaux. C’est la seule difficulté. A moins d’être assez bon sportif pour partir de la ville, il faut transporter les vélos à Castets-en-Dorthe. le porte vélo s’impose. Une fois sur place, ça roule tout seul.

Le parcours est plat, on ne monte qu’au passage d’écluse. Il est très bien balisé. Aucune carte à emporter, il suffit de suivre les panneaux. Pour préparer votre journée, je vous mets tous les informations indispensables ici :

De Castets-en-Dorthe à Meilhan sur Garonne

🏁 : Départ l’Ecluse de Castets en Dorthe

🏆 Arrivée Meilhan sur Garonne

🚴‍♂️ 🚴‍♀️🚴‍♂️ : 36 KM AR

👨‍👩‍👧‍👦 👨‍👨‍👦‍👦 👨‍👩‍👧‍👦 : aucune difficulté. accessible aux enfants

🍽 : prévoir un picnic.

⏱ : compter 1/2 journée avec les arrêts.

Le canal de Garonne, pourquoi on aime :

  • C’est un vrai dépaysement. Le canal a façonné un paysage unique qui nous ramène au temps des péniches et de la navigation fluviale. De cette époque, il reste les maisons éclusières construites comme des petites gares. Témoins du passé au charme fou, elles jalonnent le parcours d’haltes photographiques bienvenues.
  • On fait de chouette rencontres. Si la piste est peu empruntée, le canal, lui, est très animé. En septembre et le dimanche, nous y croisons des copains en partance pour un pique nique sur l’eau, des voyageurs, des kayakistes et des pêcheurs d’eau douce. Les bateaux naviguent à si faible vitesse, limite 8km/h, que nous les cyclistes nous les dépassent tous. C’est l’occasion de se saluer avec enthousiasme à l’heure de l’apéro-rosé.
  • Le spectacle du passage des écluses automatiques. C’est une scène que nous regardons fascinés par l’ingénieux système. Je vous raconte la manoeuvre. Prenons le sens de la montée de Bordeaux vers Toulouse, le capitaine d’un bateau en approche attrape la perche suspendue à une corde tendue en travers de l’eau. Elle commande l’ouverture de l’écluse. Les portes s’ouvrent, le bateau s’engage. Les portes se referment et l’eau monte pour se mettre au niveau de la partie supérieure. A l’issue, les portes avant s’ouvrent et le bateau poursuit sa navigation vers l’amont.
  • On passe un bon moment en immersion dans la nature. La voie d’eau progresse entre forêt de feuillus et champs de maïs. Certains passages se font sous une voute naturelle, c’est magique.

Le Canal de Garonne, l’album souvenir de Sophie Juby

J’ai fait des tonnes de photos. Difficile de faire un choix. Celles-ci montrent bien l’ambiance nature de cette escapade.

Vue sur le Marmandais depuis le Belvédère d Meilhan sur Garonne
A l’arrivée, il faut absolument monter au belvédère de Meilhan sur Garonne. La côte est bien bien raide mais de là-haut, le point de vue sur le canal, la Gironde et le Marmandais est magnifique.

Le canal de Garonne : histoire et géographie

Merci Wikipédia pour la carte. C’est très clair, le canal relie Bordeaux à Toulouse.

L’histoire de ce canal, elle est très simple. On a toujours utilisé la Garonne pour le transport des marchandises. L’économie de la région en a beaucoup profité, l’essor du vin de Bordeaux est étroitement lié à celui de son port fluvial. Mais la navigabilité de la Garonne après Langon restait limitée. Le projet de canal revenait souvent. Finalement en 1852, le dossier est mis à l’étude et le canal est officiellement ouvert dans sa totalité en 1856. Si l’histoire vous intéresse le site du canal en parle très bien. Je vous mets le lien ici : https://www.canal-de-garonne.fr/français/histoire/

Depuis sa construction, la vocation du Canal de Garonne a changé. Aujourd’hui, c’est un essentiellement un lieu dédié à la pêche et au tourisme. On fait partie des fans, cette balade est un vrai coup de coeur. On a adoré les paysages et l’ambiance tranquille. Alors, à vos agendas, voici une belle destination pour les week-ends et les petites vacances

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire