Mousse Chocolat-Noisette

La mousse Chocolat noisette, c’est notre secret. Chez les Juby, la recette se transmet de génération en génération sans sortir du cercle familial. Fidèle à la tradition, je tenais le trésor caché mais là tout change. J’ai envie de partager le meilleur. Alors c’est parti. Naturellement, j’ai adapté l’idée originelle au goût actuel. Moins de sucre, moins de beurre, la mousse chocolat a gagné en légèreté sans rien perdre en gourmandise.

recette mousse au chocolat – Sophie Juby – Oups il manque les oeufs sur la photo !

Mousse coco-noisette selon Sophie Juby

Voici la liste des ingrédients pour 8 personnes.

Côté temps de préparation, je dirai 20 à 30 minutes.

Ingrédients pour 8 personnes
200 gr de chocolat noir
100 gr de boudoirs – biscuits à la cuillère
125 gr de beurre doux
125 gr de sucre en poudre
100 gr de noisettes en poudre
4 oeufs
3 dl de lait

Mousse Chocolat la recette pas à pas

  • Réduis les biscuits en miette – J’utilise mon robot cuisine ( l’accessoire carotte râpée est parfait pour faire une sorte de poudre)
  • fais fondre le chocolat cassé en morceau à feu très doux
  • Hors du feu, incorpore les jaunes un à un en remuant vivement
  • Ajoute le lait, le sucre et remets sur le feu. Fais épaissir la crème sans bouillir au moins 5 minutes
  • Laisse tiédir puis incorpore le beurre coupé en morceau. Quand le mélange est homogène, ajoute les noisettes et les biscuits réduits en miettes.
  • Laisse refroidir complètement
  • Bats les blanc en neige et ajoute à la préparation. Mélange bien.
  • La mousse est prête. Tu peux transvaser dans un grand saladier pour une version très gourmande à partager. Je préfère l’option de la verrine individuelle.
  • laisse prendre 12h au refregirateur ou passe au congélateur si tu manques de temps.
  • Cette mousse se conserve très bien au congélateur – elle peut donc se préparer d’avance. C’est cool.

Voilà, la mousse chocolat- noisette, c’est hyper facile et très gourmand. Avec cette recette, tu vas faire plaisir.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés