Où acheter ses chocolats de Noël à Bordeaux.

Quels sont les meilleurs chocolatiers de Bordeaux ? Où acheter ses chocolats de Noël ? le carnet d’adresses de Sophie Juby

A Bordeaux, nous avons la chance d’avoir de magnifiques chocolateries. Véritables institutions, adresses historiques ou nouveau temple de la gourmandise, ces lieux d’exceptions proposent des créations réalisées par des chocolatiers experts. Leur travail, c’est de l’artisanat d’art, de la passion, du temps et du savoir-faire. 

Réservons donc nos achats de Noël à ces artisans d’excellence. Ainsi nous préserverons notre patrimoine culinaire.

Cadiot Badie

C’est au XIXième qu’une boutique de cadeaux en porcelaine de saxe, de parfums, de fruits confits et de chocolats s’installe au 26 Allées de Tourny à Bordeaux. L’enseigne évolue avec le temps,  devient Cadiot-Badie. Elle traverse les époques. Son dernier propriétaire Serge Michaud a repris l’affaire en 1997 en association puis en son nom seul depuis 2007.

C’est un résumé d’une longue épopée, une histoire assez unique d’une enseigne qui fait de Cadiot-Badie une des plus anciennes Chocolaterie de Bordeaux, sinon la plus ancienne.

La boutique a gardé de son passé un décor d’époque, façade de bois brun, comptoirs de bois peint et doré, plafonds moulurés et peints. Franchir la porte nous plonge dans un monde délicieusement rétro. Les murs sont chargés d’histoire.

Pour Noël, les chocolatiers de Cadiot Badie ont re-travaillé  leurs classiques : sapins stylisés, Père Noël, bonhomme de neige et boules de Noël en moulage.  On les choisira pour décorer la table de fête. Ensuite pour offrir, chacun pourra composer un assortiment de bonbons de chocolat. Pralinés, ganache ou pâte d’amandes aromatisés. Je n’oublie pas les guinettes, les diamants noirs et bien sur mes favoris Cabosse et coco.

Cabosse a la forme d’un demi fruit de cacaotier. C’est un coeur coulis-passion sous une enveloppe croquante. Une explosion en bouche, fruité et chocolaté à la fois. Un délice.

Coco, Cabosse et rocher praliné, les bonbons de chocolats de Cadiot Badie

Coco, la toute nouvelle création d’Alexandre Diaz-Garcia sublime la noix de coco. Celle-ci est rapée, caramélisée et mélangée avec un praliné maison. La pâte refroidie est boulée, puis enrobée de chocolat au lait et saupoudré de coco. Exotique, original et bien équilibré, ce bonbon a tout pour entrer la liste des produits phare de la maison.

Cadiot Badie

  • 26 allées de Tourny
  • Rue Eugène Chevreul Pessac
  • 181 cours du Général de Gaulle, Gradignan
  • Du lundi au samedi de 10h à 19h

La Maison  Darricau

Une institution à Bordeaux, vieille de près d’un siècle. La boutique d’origine est fermée pour le moment dans l’attente de la fin de la rénovation de la place Gambetta. On retrouve la chocolaterie rue de la vieille tour, une petite artère gourmande toute proche.  

Noël, chez Darricau, c’est une offre  entre tradition et modernité. On peut y trouve l’assortiment habituel de bonbons de chocolats mais aussi le Père Noël en moulage, un sapin stylisé aux éclats d’amande et de jolies couronnes à suspendre faites de mendiants aux fruits secs. La vraie spécialité, c’est la truffe. En premier :la mini, carrée, à la fève tonka, une création de Clément Garrigue de 2017, une friandise délicate et parfumée. Ensuite, on a pour cette année, une truffe de cacao d’origine, un grand cru de  Guatemala, 73% de chocolat. Elle est vendue en bocal de verre juste souligné d’un ruban d’organza rose. C’est délicat et délicieusement vintage avec une note très fait maison donné par le pot à confiture à l’ancienne.

Darricau

  • 7 bis rue de la Vieille Tour
  • Du lundi au samedi de 10 h à 19h30

Saunion Bordeaux

Une Chocolaterie née il y a 125 ans bien ancrée dans le paysage Bordelais. Thierry Lalet et son équipe de chocolatiers proposent une gamme très complète. La guinette, cerise au kirsch enrobé de chocolat reste la star de la Maison. 

Vous connaissez la guinette, ce bonbon cerise-chocolat ? Vous aimez ?

Moi je suis fan de cette exquise gourmandise. Une cerise macérée au vieux kirsch alsacien et enrobée d’une délicate coque chocolat. Chez Saunion, on va chercher la cerise directement chez le producteur dans le lot et Garonne. Puis on trie, on écarte les fruits non conformes. Les plus beaux sont mis à macérer 5 mois dans une préparation à base de kirsch alsacien. A l’issue, les cerises sont égouttées puis trempées une à une dans un fondant à 80°. On laisse refroidir puis on immerge chaque fruit dans un bain de chocolat. En dernier, on laisse le bonbon sécher sur un lit de paillettes choco. On attend cinq jours avant de les commercialiser. Le temps que l’acidité du fruit ait dissout la couche de fondant.

Et là, on peut savourer, croquer et se laisser séduire par le mélange liqueur aromatisé, fruit et chocolat noir, un délice addictif.

La guinette, bonbon croquant au coeur cerise – Kirsch , photo de Sophie Juby

A Noël, on fabrique chez Saunion 700kg de guinettes. Et ce n’est pas tout. Au total, c’est 5 tonnes de Bonbons qui seront confectionnés dont 2100 Gallien, une autre star de la maison au cœur de nougatine. Thierry Lalet fait de Noël une fête. Il ajoute aux chocolats toutes les douceurs d’autrefois comme pour mieux nous ramener en enfance au temps des Noël chez mamie. Je craquerai bien pour une corbeille de fruits déguisés. Pruneaux d’Agen, abricots moelleux, dattes et noix sont généreusement garnis d’une pâte d’amande maison. Je n’oublie pas les fruits confits, triangle citron ou orange, pamplemousse, tranches d’orange confites et recouverts à demi de chocolats.

Maison Saunion

  • 56 cours Georges Clémenceau
  • Du mardi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 19H30
  • Lundi après midi

Xavier Lalère

Nouvelle à Bordeaux, la Chocolaterie Lalère n’en a pas moins trouvé sa place. Installé depuis 2018 rue Fondaudège, Xavier va maintenant bénéficier d’une artère entièrement rénovée avec une bonne desserte par la nouvelle ligne du Tram. L’enseigne a déjà trouvé son public avec le seul bar à chocolat de Bordeaux. A toute heure de la journée, on peut s’installer pour boire un chocolat chaud. Je recommande le végétal, une spécialité à base de cacao et de lait d’amande maison. C’est une création beaucoup plus légère que la version traditionnelle mais tout aussi savoureuse.

Côté bonbon, Xavier Lalère s’est spécialisé dans le praliné. Il réalise lui-même ses bases à partir d’amandes de Valence, de noisette du Piemont et de pistache de Sicile. Un sourcing pointu à la hauteur de sa passion praliné. 

Pour Noël, Xavier propose ses assortiments de bonbons et de sympathiques Père Noël.

Xavier Lalère

145 rue Fondaudège

Du lundi au samedi de 9h à 19h sauf lundi et samedi 18h

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire