Burger à la truite fumée

Les petits pains burger maison, c’est tellement bon que je pourrais les mettre à tous les repas. Mes hommes adorent. Ces mini brioches se déclinent en salé avec toutes les viandes et poissons. En version chaude, j’ai testé avec du boeuf, de l’agneau haché et même du poulet. En version froide, je réalise de délicieux sandwichs pour nos brunchs du dimanche. Demain, ils feront notre bonheur pour les picnics sur la plage. Ici je partage un de mes préférés le burger à la truite fumé d’Aquitaine. C’est archi simple.

Burger maison à la truite d’Aquitaine

Le pain Burger

Le petit pain burger, je le fais comme un pain au lait. Je t’ai déjà donné la recette. Voici le lien http://bordeaux-cuisine-and-co.org/pain-burger-maison-la-recette/ . Vraiment cela vaut la peine d’essayer. Si tu as un robot pâtissier, c’est easy.

Burger à la truite fumé : les ingrédients

Je te donne les proportions pour 6 personnes

1 boîte de philadelphia
200 gr de truite fumée
1 poignée de roquette
1/2 citron
poivre

Ensuite pour réaliser ce burger, pas besoin de notice. Tu coupes le pain en deux, tu le fais passer sous le grill pour le dorer. Laisse refroidir un peu puis tartine de fromage.Donne un tour de moulin à poivre. Pose dessus quelques feuilles de roquette puis la truite coupée en lanière. Presse au dessus le citron. Et c’est tout. tu as juste à refermer et à croquer.

Burger maison à la truite fumée

La tarte aux prunes facile.

En Aquitaine, la saison des tartes aux prunes s’étale de fin juillet à septembre. On commence avec les Reines-claudes, on enchaîne avec les mirabelles et on finit avec les prunes d’Ente. Cette dernière adore passer au four, je vous la recommande sur une pâte sucrée en toute simplicité.

Tarte aux prunes : les ingrédients

temps de préparation : 10 minutes pour la pâte + 10 minutes pour garnir

temps de cuisson : 30 à 40 minutes

Mon conseil :

Faire la pâte la veille ou même 2 jours avant. Le gluten de la farine se transforme, la pâte se travaille mieux.

Si possible, sortir le beurre à l’avance et le faire ramollir à température ambiante.

Tartes aux Prunes : les ingrédients.
la pâte sucrée – 6 pers – la garniture
160 gr de beurre1,5 kg de prunes
40 gr de sucre en poudre20 gr de sucre
300 gr de farine

la prune d’Ente

Cette variété très répandue dans le Sud-Ouest deviendra pruneau d’Agen après séchage. Mais ici, on la consomme fraîche et on la cuisine. La prune d’Ente est délicieuse en confiture et en tarte. On la trouve sur les marchés d’Aquitaine entre 2€ et 4€ le kilo. Je l’achète par 6 kilos. En début de saison, bien ferme et croquante, je la consomme nature. Plus tard, quand elle devient un peu molle, quand elle est gorgée de sucre, je la préfère passée au four ou confite pour l’hiver

La tarte aux prunes : ma recette

Aucune difficulté. Juste un peu de temps.

  • Dans un saladier, travaille le beurre avec une large spatule. Au besoin, fais le ramollir au micro -onde.
  • Ajoute le sucre et fouette le mélange. Le mélange prend la consistance d’une crème épaisse.
  • Ajoute la farine. Fais un puit au milieu et verse l’eau. Rassemble avec la spatule en ramenant vers le centre et en tournant. Au besoin, pétris ta pâte avec les mains, sans trop malaxer. Dès que la pâte a la bonne consistance, tu la forme en boule.
  • tu mets au frais au moins 2H
  • Tu sors ta pâte et tu attends qu’elle ramollisse ( environ 1/2h). Puis tu essaies de la rouler. C’est assez difficile car elle casse . Au besoin, tu fais deux galettes avec les mains. 
  • Tu garni ton moule et avec les doigts tu donnes une bonne forme. Ensuite pour niveler tu prends un verre et tu roules.
  • tu garnis des prunes coupées en quartier. Surtout bien les serrer car les fruits se rétractent à la cuisson.
  • Tu saupoudre de sucre.
  • Tu enfournes pour 10 minutes à 220°, puis 20 minutes à 180°.
  • Et c’est tout.

Cette tarte aux prunes fait le bonheur de nos tables en septembre. Elle a le goût de l’été indien.

Sud-Ouest Gourmand fête ses dix ans

En 2009, porté par son amour du Sud-Ouest, Marie-Luce Ribot lance le premier magazine culinaire régional. Quatre numéros par an autour de la gastronomie et du vin.

Le magazine a rapidement trouvé son public grâce à sa ligne éditioriale claire : mettre en lumière le patrimoine exceptionnel du Sud-Ouest. Marie-Luce Ribot nous invite à découvrir les femmes et les hommes qui contribuent à faire de l’Aquitaine la plus gourmande des régions françaises. La rédactrice en chef aime son territoire, elle en connaît tous les acteurs. Elle défend à la fois les producteurs, les chefs de talents et l‘héritage des anciens. 

Dans le magazine, on met en avant des personnes, des restaurants et on partage des recettes. On y trouve aussi une sélection de vins et un agenda gourmand.

Le 26 juin 2019, toute l’équipe s’est réunie pour fêter les dix ans. Tout a commencé par un discours de Marie-Luce Ribot. Sans micro, elle a grimpé sur un tonneau pour rappeler l’ADN du magazine, son combat pour le bien manger. Le suite, j’ai oublié. J’ai perdu mes neurones dans la fournaise des Halles de Bacalan. Pas de climatisation, il devait faire 35° à l’intérieur. Dommage. 

Oh la surprise ! joli la page du Meilleur de Bordeaux dans le numéro spécial