La Zoologie, nouvel hôtel avec rooftop, spa et terrasse cachée

Invitée à découvrir La Zoologie, un nouvel hôtel du cours de la Marne, je suis tombée sous le charme de ce lieu unique et atypique. Imaginez, un ancien bâtiment universitaire construit en 1903, abandonné depuis longtemps et reconverti en hôtel de luxe au coeur d’un quartier populaire en pleine restructuration. Pensez à une décoration contemporaine gaie, colorée et design et vous avez la Zoologie, un hôtel et beaucoup plus. Je vous dit tout ici.

L’hôtel la Zoologie et sa monumentale entrée gardée de sculptures contemporaines, photo ©sophie juby

Le choix audacieux du secteur Gare Saint Jean, Bordeaux

Il fallait en avoir de l’audace pour implanter un hôtel de luxe au coeur d’un quartier populaire, loin de Bordeaux centre et de son triangle d’or. Visiblement François et Hélène Touber n’en manquent pas, ni de vista d’ailleurs. Car depuis les débuts du projet, il y a déjà six ans, le cours de la Marne a bien changé. En particulier, la ville a ouvert face à l’ancien Institut de Zoologie une allée piétonne paysagée de 2700 m2 permettant la liaison entre les places Dormoy et Meunier pour rejoindre les Quais. La Zoologie bénéficie désormais d’une vue dégagée sur un véritable jardin urbain avec vastes pelouses où il fait bon se reposer. On imagine aisément le touriste en visite à Bordeaux se promener le long de cette voie verte, découvrir la monumentale église Sainte Croix et finir sur les quais qui le mèneront au centre ville.

C’est une des sources d’étonnement d’un séjour à la Zoologie et il y en a bien d’autres à commencer par l’architecture et l’aménagement intérieur conçus dans le respect des origines, des volumes et des éléments de décor anciens tout en apportant confort et nouvelles technologies.

Un décor à l’équilibre entre sobriété et exubérance

Dès l’entrée, le visiteur de passage pénètre dans un monde singulier où se mêlent le neuf et le vieux, le passé de bâtiment universitaire et la belle modernité d’un hôtel de luxe. Nos hôtes ont conservé la construction originelle avec sa façade de pierres et de briques rehaussée d’un magnifique fronton ouvragé. Il lui ont ajouté deux ailes à l’architecture contemporaine pour créer un ensemble en U dont le centre est habité d’un jardin exotique. Pour cette rénovation, ils ont utilisés des matériaux bruts : béton ciré, béton brut, acier, verre et bois en conservant certains éléments de caractère ancien comme les superbes sols en carreaux de ciment de l’entrée, les inscriptions murales ou les magnifiques escaliers en pierre.

Côté mobilier : meubles de designer et oeuvres naturalistes façon cabinet de curiosité

Je pourrais disserter des heures tant il y a dire sur la décoration de l’hôtel. Les propriétaires ont travaillé en esthète dans un souci extrême du détail. Dans les chambres, tout participe à l’ambiance, les luminaires, les tentures murales, les fresques tapisserie et même le plateau d’accueil avec sa bouilloire en métal peint et ses verres colorés.

Une offre de restauration 7/7

L’hôtel dispose de nombreux spots de restauration que le visiteur pourra découvrir selon l’heure du jour et l’envie du moment.

Dans le bâtiment ancien, on trouve un bar avec son comptoir en marbre italien et un restaurant ou travaille sous nos yeux Renan Ozon et sa brigade. Le chef qui a notamment travaillé chez Marius et Jeanette à Paris affectionne les produits de la mer qu’il va chercher directement en criée. C’est d’ailleurs du poisson que j’ai testé dans la formule du jour, un maquereau servi avec une poêlée de légumes.

Nous avons déjeuné en terrasse, protégé de la ville, au calme du jardin extraordinaire, véritable poumon vert au coeur de l’hôtel. C’est une des belles surprises de l’endroit qui cache derrière sa façade classique un monde joyeux et coloré. Avec le rooftop qui ouvrira très vite, la terrasse cachée de la Zoologie mérite d’entrer dans la short list de nos adresses favorites. Car ne nous trompons pas, cet Hôtel s’adresse autant au bordelais qu’aux touristes de passage.

ici, on déjeune en terrasse au centre du jardin exotique, planté de variétés rares.

Un véritable lieu de vie pour les bordelais

Plus qu’un hôtel à dormir, la Zoologie offre un cadre aux bordelais pour se détendre, se restaurer et partir à la découverte de la ville. J’imagine aisément passer un moment en terrasse puis partir en balade dans le Bordeaux coloré des Capucins. J’y ferai mon marché puis délaisserait le ventre de la ville pour gagner Saint Michel et retourner vers Bordeaux centre.

L’autre option, c’est de s’offrir un moment à soi en profitant de l’espace détente qui dispose d’un bain bouillonnant, d’un sauna, d’un vaste hamman. Avec son entrée indépendante de l’hôtel, le spa de la Zoologie permet de venir se faire dorloter en journée et de déjeuner d’un Bota-bowls végétariens où d’un Zoo-bowls.

Le regard de Sophie Juby sur la Zoologie

Vous l’avez compris, j’ai adoré la Zoologie et son univers dédié aux sciences naturelles et au voyage, un thème qui fait sens à Bordeaux ville maritime enrichie par le commerce avec les îles. C’était une belle idée de s’appuyer sur le passé pour aller vers l’avenir et prendre une place de choix dans le nouveau Bordeaux dont l’histoire s’écrit désormais au sud dans le nouveau quartier d’Euratlantique.

Hôtel la Zoologie

📬 151 cours de la Marne

Réservation : https://www.hotelzoologie.com

☎️ 05 53 06 99 17

⏰ ouvert 7/7 du petit déjeuner au dîner

🍽 Menu du jour le midi 25 €

L’incroyable Brunch du Gabriel

Un fabuleux buffet All inclusive, c’est la proposition du nouveau Gabriel pour son brunch du dimanche. En bonus la vue sur la place de la Bourse, la plus célèbre de Bordeaux.

10 Place de la Bourse, la plus belle adresse de Bordeaux

Le Gabriel est installé au centre de la place de la Bourse, une situation unique, au coeur du Bordeaux classique. C’est le plus joli spot de Bordeaux pour déjeuner et diner avec vue. Depuis ta table, tu bénéficies d’une perspective à 180° sur la Garonne, le miroir d’eau, le pont de Pierre et la caserne de la Benauge. Les lieux sont chargés d’histoire sans être figé dans le passé. La place bouge et vit au rythme des tramways qui s’arrêtent en son milieu.

En arrière-plan sur les quais, le miroir d’eau inauguré en 2006 donne une note joyeuse et populaire à l’endroit. Avec cette animation, les lieux perdent un peu de leur solennité et gagnent en humanité. Le miroir d’eau est devenu l’incontournable terrain de jeu des touristes et des Bordelais. Nul ne résiste à l’irrépressible envie de jouer avec le site. On marche, on danse et on se rafraîchit au contact de l’eau et de la vapeur. Depuis la terrasse du Gabriel, on suit toute l’animation de la place, comme au théâtre.

Le Gabriel a changé de décor avec son nouveau propriétaire.

En 2019, la famille De Boüard de Laforest connu pour posséder le célèbre Château Angélus, 1er Grand Cru classé à Saint Emilion, rachète le Gabriel. Son arrivée à Bordeaux signifie un nouveau départ pour l’emblématique institution de la place de la Bourse. Après de long mois de travaux, le restaurant a réouvert en juillet 2020. Du concept d’origine, seule l’organisation spatio-temporelle est restée: un bar au rez-de-chaussée, un bistro au premier et le restaurant gastronomique on top.

Côté décoration et ambiance, on a totalement changé de registre. Le nouveau Gabriel est :

  • cosy, chaleureux, confortable avec ses couleurs douces, ses tons de gris pâle, de bleu gris et de vieil or pour les fauteuils de velours.
  • résolument contemporain dans l’esprit avec ses lampes d’architecte, son plancher en point de hongrie bicolore, ses tables noires et ses murs paravents.

Le brunch du Gabriel se tient au premier étage, à la brasserie.

Pris en charge à notre arrivée par un sympathique maître d’hôtel, nous sommes conduits à notre table au premier. De là, nous avons accès à la salle réservée au buffet. Celui-ci est dressé en U avec en son centre un magnifique plateau de fruit de mer.

Le brunch du Gabriel : un fabuleux buffet All inclusive

Au menu en octobre :

  • Langoustines, crevettes, huîtres, les stars d’un brunch haute couture.
  • un assortiment de charcuterie, du foie gras et un excellent pâté en croûte maison
  • Côté mer : un ceviche de daurade, du saumon fumé et une tourte au saumon
  • Pour les foodies : des avocado toasts et des club sandwichs au poulet.
  • Pour les tradi : un très beau plateau de fromages.
  • Pour les veggies : deux salades à base de chou ou carottes, peut-être le point faible de l’offre.

Le plus compliqué avec le Brunch du Gabriel, c’est le choix. On serait tenté de tout goûter mais c’est impossible. Il faut faire des arbitrages, quel dommage ! A notre table, on a fait les gourmands, on a voulu aussi tester les plats chauds. Bonne pioche pour les ribs aux champignons des bois. Moins de chance pour le croque à la truffe, c’était pas vraiment le meilleur plan.

Côté sucré : un magnifique chariot de dessert

Au Gabriel, le final ne déçoit pas. Un somptueux chariot de dessert attend les invités au brunch. On se croirait devant la vitrine d’un grand pâtissier. Chacun repart à sa table muni d’une assiette gourmande. On partage, on fait tourner les assiettes. Tout est délicieux, on regrette presque de ne pas avoir commencé par cela. La prochaine fois on refait tout mais à l’envers.

Que vous dire de plus sur le Brunch du Gabriel ?

je pourrais vous parler du prix. Ici, c’est 54 € par personne. On est d’accord, 54 € , c’est une somme. Cependant, pour un brunch ultra-luxe et pour une formule tout compris, Le Brunch du Gabriel reste une superbe proposition. Je vous le recommande en famille ou entre amis, c’est une excellente idée pour un dimanche d’automne.

Le Gabriel

🏠 10 place de la Bourse

🕙 ouvert tous les jours. Brunch le dimanche de 11h30 à 15h

☎️ 05 56 30 00 80

BIG, bistro Girondin, une adresse 7/7

BIG, c’est l’adresse idéale pour ceux qui veulent manger bon, pas trop cher sans se prendre la tête avec les réservations. Le restaurant restaure tous les jours, c’est facile. Avec Big, bistro girondin, on est dans le registre de la brasserie traditionnelle ouverte 7/7.

Un décor typique de bistro parisien

Chez Big, le décorateur s’est fait plaisir. il a utilisé tous les codes du bistro : murs carrelés de miroir, lustres en verre dépoli, bar monumental et banquettes en moleskine. Le bonus, c’est le superbe sol en carreaux de ciment découvert lors des travaux de rénovation. Avec sa patine, ses manques et ses carreaux marqués par le temps, il apporte une touche d’authenticité à l’ensemble. L’effet est assez bluffant. On se croirait dans un lieu chargé d’histoire.

Murs carrelés de miroir, suspensions Art Déco et banquettes en moleskine,
Une vraie ambiance Brasserie chez BIG, Bistro Girondin

Côté cuisine, BIG mise sur les classiques

La carte fait le bonheur des amateurs de cuisine traditionnelle. Chez Big, bistro girondin, on mange français. Pépé ne serait pas déçu, ses plats favoris sont au menu. Son fils appréciera une cuisine tranquille mais bien faite. Pour faire passer, une offre de vin au verre bien balancée et à prix doux. A la bouteille, le client peut choisir de rester àBordeaux ou de se balader en France. Toutes les régions sont représentées.

Menu du jour à ou à la carte

Le déjeuner chez BIG, bistro Girondin

Voilà, BIG, Bistro Girondin, c’est un restaurant à mettre dans votre eat list. Pour un dimanche ou un lundi, c’est un super plan. Et si vous avez des copains étrangers, pensez à BIG. Le combo décor bistro + cuisine traditionnelle française, cela fonctionne toujours.

BIG, bistro Girondin

📪 64 rue Saint Rémi, 33 000 Bordeaux

☎️ 05 56 06 10 20

🍽 : Plat + dessert 15,90 €

🕙 Ouvert du lundi au dimanche

Breizh : pour l’après ciné ou un goûter crêpes choco entre copines.

OUPS ! Breizh s’est métamorphosé en restaurant italien. Le Troquet by le glouton. 

Oublie les bonnes galettes.

Juste manger bon. Un plat simple et régressif pour se faire plaisir sans chichi ni manière. Tu aimes la purée saucisse ou les coquillettes au beurre, moi je préfère les galettes beurre sucre. Je te parle de galette : sarrasin et eau, une légère amertume bien balancée par le beurre salé et le sucre. Tu vois c’est pas compliqué.

En fait si ! Bordeaux n’est pas en Bretagne. J’ai mis du temps, mais j’ai compris. Après quelques expériences mitigées, j’ai pris l’habitude de les faire moi-même. Le dimanche soir, c’est galettes party, mes hommes adorent.

Et puis un jour c’est plus pareil. J’ai enfin trouvé une bonne adresse grâce au Marché de producteurs du Saint James : Breizh, l’autre adresse du Bistro le Glouton. Le Patron, Ludovic Le Goardet, a repris la recette de mamie pour la pâte. Il a ajouté un décor simple, la Bretagne en petite touche, une carte classique comme en Bretagne et des suggestions autour de produits de saison. Un vrai choix de cidre. Et c’est bon !

_dsc9817 _dsc9839

Je fais simple aussi, je partage les photos, tu comprendras.

_dsc9803

La carte du classique jambon, oeuf, fromage, du Breton: boudin noir et andouille et du Sud-Ouest avec le magret et de la piperade

Beaufort , roquette et poire

Beaufort , roquette et poire

Premières Saint Jacques et Cèpes du Médoc

Premières Saint Jacques et Cèpes du Médoc

_dsc9829 _dsc9832

Le traditionnel far breton aux pruneaux

Le traditionnel far breton aux pruneaux

 

 

_dsc9810Breizh

http://www.breizhglouton.com

  • Ouvert tous les jours non stop de 12h à 22h
  • 18 rue Fernand Philippart (Entre la place du Parlement et les quais)
  • 05 57 83 08 27