Fête des mères 2021, ma sélection de terrasses et restaurants à emporter.

En 2021, la Fête des Mères aura une saveur toute particulière. Au sortir de ce troisième confinement, embrasser maman, la serrer sur son coeur sans crainte de se contaminer nous fera un bien fou. Au terme d’une année où la distanciation a pris le pas sur les câlins et les bisous, moi je ne rêve que de cela, me frotter avec ceux que j’aime. Alors, le 30 mai, dernier dimanche du mois, retrouvons le plaisir d’une journée en famille et celui des retrouvailles autour d’une belle table. Ici je partage mes idées pour une fête des mères joyeuse.

Restaurants avec terrasse

Chez Boulan, Exotisme et Cap Ferret, ma terrasse préférée en 2021

C’est mon coup de coeur, ma préférence à moi, une adresse qui combine le meilleur : un cadre exceptionnel à un sourcing local.

Chez Boulan, cabane ostréicole, les informations avant de réserver  

  • 📬 Chez Boulan – village ostréicole du Cap Ferret – 2 rue des Palmiers
  • 😍 Adresse authentique et exotique – Un jardin posé sur le bassin d’Arcachon
  • ☎️ 05 56 60 77 32
  • Tous les jours de mars à septembre. Puis week-end et vacances scolaires
  • 11 h 45 à 20 h en semaine. 22 h week-end
  • 🍽 18 € la douzaine d’huîtres, taille M. 9,6 € les 6 crevettes et 5 € vin au verre

Adresse historique et légitime, Chez Boulan, on déjeune au jardin, une harmonie en vert et bois ombragée de magnifiques palmiers. Les chanceux se mettront à table sur le ponton, une construction posée sur la lagune où le regard paresse sur les bateaux à l’ancre dans le port naturel du Mimbeau et s’évade vers l’horizon et la Dune du Pilat. Amazing !

Damien Boulan sert les huîtres de ses parcs.  Pas de triche ici sur les provenances, 100% Ferret. On a le choix entre la très saline Ferret Capienne et la gourmande Spéciale, affinée en marais salants à Saint Vivien du Médoc . 

L’été, quand les huîtres deviennent naturellement laiteuses (Peu de consommateurs apprécient) l’ostréiculteur propose aussi une huître modifiée, la triploïde qui a la particularité de ne pas se reproduire et donc de rester agréable toute l’année.

Les huîtres sont proposées dans trois tailles, toutes dodues et savoureuses. En bouche, c’est un baiser de la mer, un bonheur iodé.

La carte contient aussi les classiques d’une dégustation : crevettes et pâté de campagne. C’est tout. Sur le domaine public maritime, les ostréiculteurs ont l’autorisation préfectorale de vendre leur production et un nombre limité d’items, pas de plats chauds ni de café. Côté cave, c’est pareil, seulement deux propositions souvent bio et bien choisi. 

Si vous êtes tenté, n’hésitez pas à réserver. Pensez à mettre un dessert dans la voiture. Vous terminerez votre déjeuner sur la plage toute proche. 

Bonus : Vin, pain, beurre, tout est local à l’exception des crevettes.

Le Saint James à Bouliac, la plus belle des terrasses avec vue sur Bordeaux

L’endroit bien connu pour son Hôtel conçu par le prestigieux Jean Nouvel offre une vue époustouflante sur Bordeaux. On y déguste en terrasse la cuisine du nouveau chef Mathieu Martin.

Le Saint James, réservations et menus:

.

Le bistro du Gabriel : 10 Place de la Bourse, la plus belle adresse de Bordeaux

Le Gabriel est installé au centre de la place de la Bourse, une situation unique, au coeur du Bordeaux classique. C’est le plus joli spot de Bordeaux pour déjeuner avec vue. Depuis ta table, tu bénéficies d’une perspective à 180° sur la Garonne, le miroir d’eau, le pont de Pierre et la caserne de la Benauge. Les lieux sont chargés d’histoire sans être figé dans le passé. La place bouge et vit au rythme des tramways qui s’arrêtent en son milieu. Figure de proue de la place de la Bourse, le Gabriel ne navigue pas encore à plein régime. En ce mois de mai, seul le bistro a réouvert et nous sommes privés du Brunch gourmand que je vous conseille dès qu’il rouvrira. http://bordeaux-cuisine-and-co.org/lincroyable-brunch-du-gabriel/. En attendant, on peut se faire plaisir en terrasse. Pas de menu spécial pour la fête des mères mais la carte habituelle.

Le bistro du Gabriel, réservations et menus
  • 📬 10 place de la Bourse, Bordeaux
  • ☎️ 05 56 30 00 80
  • 📆 réservation : https://bordeaux-gabriel.fr
  • 🍽 Menu déjeuner 27€ , le soir 55€

3 restaurants gastronomiques à emporter

Nos adresses favorites n’ont pas toutes une terrasse facile à exploiter. Certains restaurateurs attendent le 9 juin et le retour du service en salle pour ouvrir au public. Pour autant, ils ont développé une offre à emporter déclinée en une belle proposition pour la fête des mères. J’ai relevé pour vous :

Le cent 33, le menu de Fabien Beaufour

Pour cette fête des mères, on peut faire confiance au menu à emporter d’ Emilie et Fabien Beaufour. Pionners du click and collet avec leur formule le Cent33 to GO, ils ont tenus bon toute cette longue année de Stop and Go depuis le premier confinement. Le 30 mai, comme tous les dimanches depuis le confinement, le Cent 33 propose son déjeuner à commander sur le site du restaurant.https://cent33.com/#a-propos . Menu à 39€ . Les betteraves rôties en salade, crumble de seigle & chèvre frais • Le suprême de volaille Label Rouge, asperges vertes grillées & sauce au vin jaune •  Le carré crémeux vanille & framboises .

Le Cent 33, réservations et menu
  • 📬 133 rue du Jardin Public, Bordeaux
  • ☎️ 05 56 15 90 40
  • 📆 réservations : https://cent33.com
  • 🍽 Menu à emporter 39€ du lundi au dimanche
  • 🚴‍♀️ Le Cent 33 livre Bordeaux et Caudéran entre 19h30 et 20h30

Memes’tra, le menu déjeuner de famille à 34€/pers

Fidèle à son goût pour le produit juste et de saison,Maxime le Lay, chef du Mesmes’tra nous propose un menu à prix tout doux. 34€/personne, c’est superbe pour déjeuner d’asperges blanches, d’un coquelet et d’une tarte aux fraises.

Memes’tra réservations et menus :
  • 📬 249 cours de la Somme, Bordeaux
  • ☎️ 05 56 75 55 72
  • 📆 réservations : https://www.restaurant-memestra.fr/index
  • 🍽 Ici, c’est à la carte Entrée 6€, plat 13€ sauf fête des mères menu à 34€

Paradoxe à Cenon , le menu presque ⭐️ de Christophe Girardot

Je pense que vous serez d’accord avec moi. Le menu de Christophe Girardot, il déchire. Dans la proposition du chef, il y a du produit, de la créativité et de l’amour. Tous ceux qui connaissent et apprécient le personnage y reconnaitront sa signature, une cuisine inventive, technique et généreuse servie par un gros gros talent. Voici de quoi vous faire plaisir en attendant la réouverture du restaurant que je vous recommande absolument. Et si vous souhaitez en savoir plus sur Paradoxe, c’est ici : http://bordeaux-cuisine-and-co.org/paradoxe-le-restaurant-de-christophe-girardot/

Le pigeon amoureux d’un foie gras en pelote de pomme de terre
Paradoxe, réservations et menus :
  • 📬 9 Allée de la Morlette, 33150 Cenon
  • ☎️ 05 57 80 24 25

Et voilà, je vous souhaite un bon dimanche en famille. On ira pas tous au restaurant. Il va falloir composer avec ceux qui sont fermés et ceux qui sont complets. Mais qu’importe, cette fête des mères 2021 sera différente et je l’espère heureuse. A très vite.

Le Saint James : superbe en journée, magique le soir.

L’adorable village de Bouliac, tout en pierre blonde et parfaitement entretenu se découvre à l’arrivée d’une petite route sinueuse qui grimpe le long du coteau. Tu le rêves en MG, l’alliance du vintage et de la balade à faible vitesse en guise d’amuse bouche d’un diner au restaurant du Saint James.Saint james, Bouliac _DSC4982

Prolonge l’été façon Dolce Vita à seulement quelques minutes de Bordeaux. Prend le temps d’admirer le jardin d’agrume de l’entrée, les œuvres d’art contemporain et le bar en corian. L’hôtel dessiné en 1989 par Jean Nouvel n’a rien perdu de sa modernité avec ses extensions aux façades de métal oxydé._DSC5326

Depuis la terrasse du restaurant gastronomique agrémentée de magnifiques pots d’arbustes taillés, tu découvres une vue panoramique sur Bordeaux. Le jour, la végétation en étage offre un vrai ravissement pour les yeux. Le parc de 4ha, la magnifique piscine bordée de vignes affichent  un petit air de Toscane._DSC5305 _DSC5330

_DSC5345La nuit, Bordeaux apparaît en toile de fond, scintillante et magnétique derrière la barrière anthracite de la Garonne. Tu dines sous un dais lumineux fait de diodes en guirlandes, la soirée prend un air de fête, chic and glamour._DSC5114 (1) _DSC5174

Rien ne vient contrarier le plaisir des yeux, la palette de couleur se limite au vert des feuillages et au brun des troncs ou du mobilier, un parti pris très graphique, un écho aux bâtiments de l’hôtel. Graphique aussi, les tables nappées de blanc, les cercles immaculés sont parfaitement alignés sous l’allée des grands marronniers. La scène est mise, le spectacle peut commencer. Place à la cuisine de Nicolas Magie.Nicolas Magie Nicolas Magie

Le chef partage avec ses convives sa philosophie du produit d’excellence et des fournisseurs de passion. Il affectionne les mariages inattendus comme la langoustine et le melon. Le fruit est servi au naturel et en pickles, mariné au vinaigre de Kalamansi, une façon d’ajouter à l’assiette l’indispensable touche d’acidité. Le Saint James Bouliac

Restaurant Le Saint JamesNicolas Magie sublime le Sud Ouest qui lui fournit 95% des ses approvisionnements. Son menu prend le goût des saisons. Un parti pris qui oblige à la patience pour savourer le bon produit au bon moment. Du slow fooding à la Dolce vita, tu vois j’y reviens. Slow aussi pour le choix des vins. Take your time, pas moins de 2000 références à la carte qui se lit comme un guide. On commence par les vins des amis étoilés : La Côte Saint Jacques à Joigny, L’Espérance à Saint Père sous Vezelay et pour les Bordeaux Cordeillan Bages ou L’Hostellerie de Plaisance. Suit une proposition de rosés, vin de saison._DSC5356

Ensuite on rentre vraiment dans l’histoire par une invitation au voyage dans la France viticole. La carte est organisée par région de production : la Loire et ses rouges souples et légers, la Bourgogne aux blancs fruités et ronds, aux rouges corpulents et puissants. Le Bordeaux bénéficie d’un traitement de faveur : une page pour chaque appellation doublé du choix dans les millésimes. Les amateurs de jolis flacons apprécieront aussi l’ouverture sur le monde et la belle sélection de vins espagnols ou allemands.

Je bavarde beaucoup et il me reste tant à dire sur la cuisine de Nicolas Magie. On marque une pause et je reviens très vite avec les photos en cuisine, un passage obligé pour comprendre le travail du chef.

_DSC5372 _DSC5495